Skip to content Skip to footer

Encore une fois, le marché des cosmétiques nous montre l’importance du design inclusif. Même si tout le monde ne se maquille pas, il est temps de prendre exemple sur ces marques pour permettre à chacun de jouir des mêmes services et utiliser les mêmes produits…

La fondatrice de la marque, Terri Bryant, a crée GUIDE Beauty avec l’intention de réinventer l’application du maquillage, afin de la rendre facile pour chaque utilisateur – aussi bien pour les personnes qui ne se pensent pas capable de se maquiller que pour les personnes qui ont renoncé aux cosmétiques suite à des limitations physiques -. L’accessibilité et la conception sont les piliers de la marque : chacun doit pouvoir se sentir confident, surtout lorsqu’il s’agit de se maquiller. Comment produire des produits inclusifs ? Tout simplement en proposant un design facilitant leur utilisation et des formules pratiques. Le consommateur sera même guidé durant l’utilisation des produits! En plus d’être inclusive, la marque est vegan, ne teste pas ses produits sur les animaux et est respectueuse de l’environnement!

C : Pourquoi avez vous décidé de créer une marque inclusive? Des raisons personnelles vous ont-elles poussée à créer GUIDE Beauty ?

T : J’ai travaillé comme maquilleuse et éducatrice dans l’industrie de la beauté pendant 30 ans. En tant que MUA, je comprends la mécanique d’une bonne application artistique et maquillage. En tant que dirigeante de l’éducation de la beauté, j’ai toujours compris qu’il y avait un certain besoin et que l’art du maquillage était difficile pour tant de gens. Appliquer du maquillage nécessite souvent un niveau élevé de précision et de motricité fine. Dessiner une ligne d’eyeliner droite et la définition des sourcils symétriques ne sont que quelques exemples de techniques que les utilisateurs de maquillage trouvent difficiles et qui peuvent prendre du temps. J’ai passé la majeure partie de ma carrière à travailler avec des maquilleurs et des personnes qui se maquillent tous les jours, toutefois en tant qu’enseignante, je ne pouvais pas forcément répondre à certains besoins avec les outils existants. 

Il y a 5 ans, après avoir remarqué quelques complications de mon côté, on m’a découvert le syndrome de Parkinson. Vous savez, en tant que consommateur, on s’habitue aux produits tels qu’ils sont et on trouve souvent des solutions de rechange ou des moyens d’adapter les produits sans même y penser ou en être vraiment conscient. Cette maladie m’a plongée dans un nouvel espace d’innovation et m’a ouvert une perspective en tant qu’artiste et utilisatrice quotidienne de maquillage. Mon expérience professionnelle et ce chamboulement dans mes capacités m’ont permis de remarquer que les outils traditionnels ne sont pas réellement adaptés. Je dirai que même si mon diagnostic a semé des embuches sur mon trajet, il m’a offert un beau cadeau inattendu : je suis maintenant en mesure d’aborder le maquillage et ses techniques d’application à partir d’un angle spécifique. Avoir crée GUIDE Beauty est pour moi un moyen de réimaginer le monde du maquillage avec des formules et des outils enracinés dans la culture de l’inclusivité, tous conçus pour faire de l’application du maquillage une expérience joyeuse et adaptée à tous. 

Quelle est votre définition du design inclusif ? 

Bien qu’il n’existe aucun produit qui réponde aux besoins de tout le monde, du concept à l’exploration, en passant par le développement, la conception inclusive prend en compte les besoins du groupe d’utilisateurs le plus large et le plus diversifié possible.  L’inclusivité dans la beauté passe par le sexe, la couleur de la peau, l’âge, la culture et les capacités. Chez GUIDE Beauty, nous sommes profondément enracinés dans une culture de l’inclusivité : nous abordons la beauté à travers le design universel pour créer des produits et une communauté pour tous. Nous savons que lorsque l’on conçoit pour les plus grands défis, on crée un meilleur système, un meilleur produit et un meilleur résultat. 

Comment décidez vous du design de vos produits?

Pour designer nos produits, tout se fait en collaboration avec notre équipe de conception, le processus a été très exploratoire et co-créatif, car nous avons engagé nos utilisateurs dans des activités de brainstorming tout en explorant les produits existants et en travaillant sur des prototypes pour découvrir les préférences en matière d’ergonomie et de conception afin d’améliorer l’expérience utilisateur.  

Nous avons appliqué nos conclusions et observations à nos conceptions pour créer des outils qui pourraient fonctionner comme une extension de la main de l’utilisateur, ainsi que des formulations personnalisées qui améliorent les performances des outils. La combinaison d’un applicateur innovant et d’une formulation idéale a mis la touche finale à une toute nouvelle approche du maquillage. Et si les produits étaient axés sur l’innovation et la facilité d’utilisation, l’importance de la beauté pour l’expérience globale de la marque était un must. Ainsi, nous avons créé une identité artistique, glamour et confiante qui puise dans l’essence même de ce que nous aimons dans le maquillage. 

La création de produits adaptés prend elle plus de temps que pour des produits lambdas ? 

Le processus est plus long, mais chaque processus de conception contribue à améliorer le suivant. Chaque aspect de GUIDE Beauty est personnalisé, de l’inspiration à l’exécution. Quand on innove, il n’y a pas de feuille de route claire en matière de conception. Il y a des références, mais la majeure partie du travail se résume à une exploration approfondie et à d’innombrables retouches. C’est un processus incroyablement pratique et itératif. Il faut du temps pour contourner les difficultés et il faut être ouvert à l’apprentissage, aux ajustements et aux modifications lors des tests en interne et auprès d’un large éventail d’utilisateurs. Si vous pouvez apprendre une seule chose de chaque itération, vous avez fait des progrès. Le tout associé à nos formulations personnalisées qui doivent être de qualité artistique, propre, vegan et cruelty-free! 

Quelles sont vos inspirations ? 

Je suis inspirée chaque jour par le lien que j’ai avec notre communauté : d’une nouvelle MUA capable de réaliser une technique qu’elle n’aurait jamais cru possible à celles qui ont des problèmes d’adhérence et de stabilité et qui peuvent maintenant retrouver ou expérimenter pour la première fois la joie du maquillage. En tant qu’artiste, mon temps d’inspiration est généralement calme et je peux observer paisiblement les couleurs et les formes du monde. De plus, nous travaillons avec un large éventails de personnes afin de créer des produits accessibles à la plus large gamme d’utilisateurs possible. 

Quels conseils donneriez vous aux entreprises pour qu’elles deviennent plus inclusives? 

Plus vous avez de gens autour de vous qui ont des points de vue différents, de l’expérience vécue et de l’éducation, meilleurs seront vos produits, vos processus et votre culture. 

En savoir plus :  

Show CommentsClose Comments

Leave a comment